Festival Walden Avec Microcultures - Naïm Amor + Nicolas Paugam + Fredda + Jérôme Castel
Petit Bain
7 port de la Gare
75013 Paris, France
(6189 Km) Voir le plan

Terminé

- 19:00 - 23:00

Aimez-vous cette sortie ?

Ajouter à mes favoris

À partir de 10,00 €

Après deux jours à FGO-BARBARA, le FESTIVAL WALDEN migre à PETIT BAIN pour deux samedis consécutifs. Deux jours pour découvrir huit artistes inclassables aux propositions musicales fortes.

Tout comme les soirées, les salons et les compilations du même nom, le FESTIVAL WALDEN est un projet porté par NESLES afin de mieux découvrir des artistes francophones, francs-tireurs qui oeuvrent avec passion, en marge des grands courants.

- ARTISTES -

NICOLAS PAUGAM (chanson foutraque)
Une voix pleine d’embruns, des mélodies aventureuses, des arrangements ambitieux, des mélodies de premier plan, des textes très imagés, des impressions à vif avec maux du moment, de la trompette, des percussions. Voici Nicolas Paugam : une douce déferlante où seraient conviés Django, Manset, Milton Nascimento, Michel Legrand. Mais en plus fou encore.

JÉRÔME CASTEL (chanson sonique)
DJ, mercenaire guitariste (Fredda, Bertrand Louis), choriste d’opéra, crooner de bars et de salles en sous-sol, compositeur de bandes-son pour le théâtre ou l’image, Jérôme Castel écrit des chansons aux climats électriques, oscillant entre la candeur des fables animales et le cynisme des amours modernes. Son EP « la Chaleur Animale » sortira à l’automne chez Microcultures.

FREDDA (chanson pop folk)
Les Vosges, la Méditerranée, l’Amérique des grands espaces : il y a tout cela chez Fredda. Régulièrement chroniquée dans Télérama et programmée sur RFI, France Inter et en Sélection FIP, elle arpente paysages poétiques et géographiques, allant jouer en Europe, au Texas, ou même au prestigieux Musée d’Art Moderne de New York (MOMA). 
Fredda dégainera sur scène les chansons de son nouvel album mixé par le mythique Jim Waters (Jon Spenser Blues Explosion, Little Rabbits...), épaulée par une fameuse bande de pistoleros. 


NAÏM AMOR (chanson blues-folk)
Établi à Tucson depuis 1997, cet immense guitariste multiplie les collaborations (Howe Gelb - de Giant Sand - , John Convertino - de Calexico - , The Friends Of Dean Martinez...) tout en construisant une oeuvre personnelle dense et riche, toute pleine de poussière crépusculaire digne des plus grand westerns. 
Naïm Amor viendra présenter son nouveau projet, « in french » s’il vous plaît (!), le 24 Juin à Petit Bain.

- L’ESPRIT WALDEN -

Un jour, un homme part dans les bois, construire une cabane au bord d’un étang. Il prend congé de la civilisation et a pour projet de vivre seul, et de ses propres récoltes. Écrit par HD Thoreau, poète et essayiste américain de la fin du 19ème siècle, ’Walden ou la vie dans les bois’ est un livre emblématique qui a inspiré de très nombreux mouvements, littéraires, politiques, écologiques.

‘Walden’ reflète assez bien la situation dans laquelle se retrouvent la plupart des artistes d’aujourd’hui - par choix ou par nécessité : être autonome, trouver des idées, observer, réagir, proposer.

- MICROCULTURES -

Label indépendant depuis 2011 (The Apartments, John Cunningham, Jim Yamouridis, Phantom Buffalo…), Microcultures s’est peu à peu mu en maison d’accompagnement pour toute une palette d’artistes exigeants. Son portail de financement a notamment vu éclore les albums de Pain-Noir, Facteurs Chevaux , Bertrand Betsch, Tue-Loup… et bien sûr Nesles. Le festival Walden, dont Microcultures est le producteur, est le juste prolongement de cette relation.