Agapé
51 Rue Jouffroy d'Abbans
75017 Paris, France

Aimez-vous cette sortie ?

À partir de 96,33 €

Bon plan Menu Gourmands 175€

Vous cherchez une bonne idée pour sortir à Paris mais vous ne savez pas quoi faire ?
Vous êtes un grand fan de Rock , de Chocolat , de Vin , de Restaurant , de Sculpture , de Japon , de Gastronomie , de Pêche , de Patrimoine et de Japonais ?
Mike de Weekmee vous recommande : Agapé.
Ce restaurant propose une cuisine de type : Français.
Le prix moyen à la carte est de 96,33 € (calculé sur une base entrée/plat ou plat/dessert hors boisson).

Réglez votre GPS sur 51 Rue Jouffroy d'Abbans, 75017 Paris, France.
Profitez d'un bon moment et recommandez cette sortie à vos amis !

LE RESTAURANT

L’établissement cultive une certaine discrétion, posé au calme dans un coin du 17e arrondissement un peu endormi. À l’intérieur aussi, l’atmosphère est plus traditionnelle que rock’n’roll, nappes blanches, art de la table soigné, lumière tamisée et œuvres d’artistes contemporains, comme cette sculpture épurée et cylindrique de Nathalie Decoster. On doit cette atmosphère à Laurent Lapaire, qui fut durant 10 ans le directeur de salle de l’Arpège, le restaurant triplement étoilé d’Alain Passard. Passé maître dans l’art de l’accueil, mais aussi grand amateur de vin, naturels de préférence, il insuffle à l’Agapé (mot grec qui désigne l’amour divin et inconditionnel) à la fois rigueur et décontraction, tenant l’étoile attribué en 2009 malgré les changements de chefs, de Bertrand Grébaut (Septime) à Toshitaka Omiya (Alliance).


LE CHEF

Si Laurent Lapaire est bien l’âme du lieu, son nouveau chef, Yoshitaka Takayanagi, est le garant de l’excellence dans l’assiette. Formé au Japon, le trentenaire a suivi le parcours initiatique habituel des chefs japonais fascinés par la gastronomie française. Il est passé chez Nicolas Lebec à Lyon, chez Guy Martin au Grand Véfour et au Meurice de Yannick Alléno.

Il sait comme personne jouer avec les textures, les goûts, les températures et les épices, comme avec ce rouget de pêche côtière bretonne, arroche rouge, pommes grenaille et condiments de piment d’Espelette ou l’indépassable ris de veau meunière, caramélisé au sucre muscovado, petits pois et févettes. En dessert, place à la feuillantine au chocolat grand cru Guanaja, glace au thé jasmin et cardamome noire.


CONSEIL D’INSIDER

Visez la table juste à droite en rentrant, tranquillité garantie.